Nos sélections de café

Café passion

Mélange de l’Aube

Un mélange maison moyen corsé exclusif à L’Artisan du café quelque peu corsé, mais non amer.

Mélange de L’Artisan

Notre mélange maison velouté exclusif à L’Artisan du café à beaucoup d’arôme.

Mélange jarret noir

Ce mélange torréfié noir est intense avec du caractère.

Marabou

Le mélange Marabou est corsé et très aromatique. À prendre au lever.

Gourmet beauceron

Mélange velouté & aromatique d’une intensité moyenne.

Colombien huila supremo pital( brun ou noir) exclusif à l’Artisan du café

100% pur huila supremo pital se distingue par sa tasse d’arôme parfumé et aromatique

Guatemala Antigua 

Le Guatemala Antigua est un café aromatique et onctueux  excellent à toute heure du jour.

Sumatra (Responsable)

L’Indonésie Sumatra est très corsé un délice au dessert excellent en expresso.

Sumatra noir (Responsable)

L’indonésie Sumatra noir torréfié foncé à un goût piquant légèrement épicé et onctueux.

Kenya AA noir

Ce café originaire de l’Afrique est exceptionnellement vif et piquant à savourer en espresso, quel délice!

Kenya AA

L’Afrique Kenya torréfié spécialisé fait ressortir tous les arômes exceptionnels de ce café corsé.

Mélange L’espress’art 

Ce mélange conçu pour l’expresso est riche & crémeux, venez savourer un vrai café spécialisé fait avec passion.

Costa Rica 

Cultivé à flanc de montagne  café produit au Costa Rica d’origine pur , onctueux, vif, bénéficie d’une acidité équilibrée.

Mélange espresso DÉCAFÉINÉ

Un café savoureux pour l’espresso, cappuccino et le latté, le meilleur du café sans la caféine.

Les règles d'or

La préparation du café obéit à quelques règles simples, mais essentielles. Certains amateurs envisagent d’ailleurs cette préparation comme un authentique rituel à respecter scrupuleusement (température de l’eau, dosage, choix du filtre…) Ce niveau d’exigence peut sembler difficile à atteindre dans le cadre d’une consommation quotidienne. Il faut pourtant être vigilant pour pouvoir profiter pleinement des qualités gustatives  du café que vous avez choisi et que votre artisan torréfacteur a élaboré avec passion:

  • Utiliser une eau pure
  • Acheter son café frais, en fonction de sa consommation et en évitant de trop sur stocker
  • Utiliser une mouture adaptée à la machine utilisée
  • Doser précisément votre café selon les prescriptions de votre machine ou cafetière. Si vous pensez à stocker votre café, faite-le idéalement à l’abri de la chaleur, de la lumière et de l’humidité dans un contenant hermétique

L'eau et le dosage

L’eau utilisée doit être pure et neutre. Elle est l’autre ingrédient essentiel d’un bon café. Trop calcaire ou trop «goûteuse» elle dénaturera les arômes des meilleures origines.

La mouture

La mouture influence directement le goût du café. L’arôme du café passe dans l’eau pendant l’infusion. La durée de l’infusion détermine donc le type de mouture qui doit être privilégié. De façon générale, plus la période de contact de l’eau avec la mouture est brève, plus il faut privilégier une mouture fine.

Les catégories les plus employées sont dîtes « fines », « moyennes » ou « grosses ». Les moutures les plus grosses conviennent aux cafetières italiennes ou à piston. Les cafetières filtres demandent une mouture moins fine que celle d’un espresso où l’eau n’est que très brièvement en contact avec le café.

  • Mouture pulvérisée ou farineuse : elle convient à la préparation du café turc.
  • Mouture fine ou très fine : adaptées aux cafetières de type espresso.
  • Mouture moyenne : mouture à utiliser pour les cafetières à filtre papier ou permanent.
  • Mouture grosse : utilisée pour les cafetières à piston et à l’Italienne (moka).

Fiche de dégustation

On dénombre environ 800 composés aromatiques dans le café. Ces composés aromatiques déterminent pour l’essentiel chaque type de café. On y retrouve des arômes de beurre, de vanille, de caramel, de noisette, de noix et parfois même de champignon.

Tout comme le vin, un café puise sa richesse de son terroir. La nature du sol, le climat, l’altitude, la récolte même, confèrent à chaque origine un caractère unique.

Alors, comment choisir les cafés qui vous conviennent ? Êtes-vous plus Colombien ou Kenya noir?

Pour vos expériences gustatives, nous vous proposons un petit lexique pour vous permettre d’acquérir quelques notions du vocabulaire utilisé pour décrire les saveurs et les arômes que vous découvrirez.

Les principaux critères de dégustation du café

Amertume : désirer jusqu’à un certain point, surtout présent chez les robustas. Elle rappelle la saveur caractéristique de la peau du pamplemousse ou du chocolat noir. Elle est souvent proportionnelle à la durée et la température de la torréfaction... Ressentie dans l’arrière-bouche.

Acidité : elle se caractérise par une légère sensation de piquant comme celle d’un citron et s’oppose à une saveur amère et aigre. Elle constitue un atout très important dans l’équilibre d’un mélange.

Arômes : c’est l’ensemble des sensations analysées par le nez (et le pharynx) provenant des gaz qui s’échappent du café infusé  (caramélisé, fruité, chocolaté, floral…).

Rondeur : elle reflète l’équilibre général des arômes.

Corps : il s’agit de "l’épaisseur" en bouche du café. Ce critère tient compte de la viscosité et de la force du cru.

Finale : c’est la longueur en bouche ou rémanence des arômes sur le palais après avoir avalé le café.